Découvrez le Spiritisme, une nouvelle ere pour l’humanite


DIEU, INTELLIGENCE SUPREME, CAUSE PREMIERE DE TOUTES CHOSES

JESUS, LE GUIDE ET LE MODELE

KARDEC, LA BASE FONDAMENTALE


  • LE LIVRE DES ESPRITS
  • LE LIVRE DES MEDIUMS
  • L’EVANGILE SELON LE SPIRITISME
  • LE CIEL ET L’ENFER
  • LA GENESE

" HORS LA CHARITE, POINT DE SALUT "

Charité: bienveillance pour tout le monde, indulgence pour les imperfections d’autrui, pardon des offenses. (LE, 886)

LA DOCTRINE SPIRITE ou LE SPIRITISME

De quoi s’agit-il ?

  • C’est un ensemble de principes et de lois, révélés par les Esprits Supérieurs, contenus dans les ouvrages d’Allan Kardec qui constituent la Codification Spirite : Le Livre des Esprits, Le Livre des Médiums, L’Evangile selon le Spiritisme, Le Ciel et l’Enfer et La Genèse.
  • « Le Spiritisme est une science qui traite de la nature, de l’origine et de la destinée des Esprits, et de leurs rapports avec le monde corporel. » Allan Kardec (Qu’est-ce que le Spiritisme - Préambule)
  • « Le Spiritisme réalise ce que Jésus a dit du consolateur promis : connaissance des choses qui fait que l’homme sait d’où il vient, où il va, et pourquoi il est sur la terre ; rappel aux vrais principes de la loi de Dieu, et consolation par la foi et l’espérance. » Allan Kardec (L’Evangile selon le Spiritisme - chapitre VI - 4)

Que révèle-t-il ?

  • Il révèle des concepts nouveaux et plus approfondis sur Dieu, l’univers, les hommes, les Esprits et les lois qui régissent la vie.
  • Il révèle aussi ce que nous sommes, d’où nous venons, où nous allons, le but de l’existence terrestre et la cause des douleurs et de la souffrance.

Quelle est sa portée ?

  • En apportant des concepts nouveaux sur l’homme et tout ce qui l’entoure, le Spiritisme touche à tous les domaines de la connaissance, des activités et du comportement des hommes, ouvrant une nouvelle ère pour la régénération de l’Humanité.
  • Il peut et doit être étudié, analysé et pratiqué dans tous les aspects fondamentaux de la vie : scientifique, philosophique, religieux, éthique, moral, éducationnel, social.

Quels sont les points fondamentaux de son enseignement ?

  • Dieu est l’intelligence suprême, cause première de toutes choses. Il est éternel, immuable, immatériel, unique, tout-puissant, souverainement juste et bon.
  • Dieu a créé l’univers, qui comprend tous les êtres rationnels et irrationnels, animés et inanimés, matériels et immatériels.
  • En plus du monde corporel, où habitent les Esprits incarnés qui sont les hommes, il existe un monde spirituel, demeure des Esprits désincarnés.
  • Dans l’univers, il y a d’autres mondes habités par des êtres à différents niveaux d’évolution : égaux, plus évolués ou moins évolués que les hommes.
  • Toutes les lois de la nature sont des lois divines, puisque Dieu en est l’auteur. Elles couvrent tant les lois physiques que les lois morales.
  • L’homme est un Esprit incarné dans un corps matériel. Le périsprit est le corps semi-matériel qui unit l’Esprit au corps matériel.
  • Les Esprits sont les êtres intelligents de la création. Ils constituent le monde spirite, qui est préexistant et survivant à tout.
  • Les Esprits sont créés simples et ignorants. Ils évoluent intellectuellement et moralement, en passant d’un ordre inférieur à un ordre supérieur, jusqu’à la perfection, où ils jouissent d’un bonheur inaltérable.
  • Les Esprits conservent leur individualité, avant, pendant et après chaque incarnation.
  • Les Esprits se réincarnent autant de fois que nécessaire pour leur propre amélioration.
  • Les Esprits évoluent constamment. Dans leurs multiples existences corporelles ils peuvent rester stationnaires, mais ne régressent jamais. La rapidité de leur progrès intellectuel et moral dépend de leurs efforts pour arriver à la perfection.
  • Les Esprits sont de différents ordres, selon le degré de perfection qu’ils ont atteint : les purs Esprits, qui ont atteint le suprême degré de perfection ; les bons Esprits, chez qui le désir du bien prédomine ; les Esprits imparfaits, caractérisés par l’ignorance, par la propension au mal et par les passions inférieures.
  • Les relations entre les Esprits et les hommes sont constantes et ont toujours existé. Les bons Esprits nous sollicitent au bien, nous soutiennent dans les épreuves de la vie et nous aident à les supporter avec courage et résignation. Les mauvais nous induisent en erreur.
  • Jésus est le guide et le modèle pour toute l’Humanité, et la doctrine qu’il a enseignée et pratiquée est la plus pure expression de la Loi de Dieu.
  • La morale du Christ, contenue dans l’Evangile, est le guide pour l’évolution sûre de tous les hommes, et sa pratique est la solution à tous les problèmes humains et l’objectif à atteindre par l’Humanité.
  • L’homme a le libre-arbitre pour agir, mais il répond des conséquences de ses actes.
  • La vie future réserve aux hommes des peines et des jouissances compatibles avec leur comportement en accord ou non avec la Loi de Dieu.
  • La prière est un acte d’adoration de Dieu. Elle est dans la loi naturelle, et résulte d’un sentiment inné chez l’homme, tout comme l’idée de l’existence du Créateur.
  • La prière rend l’homme meilleur. Celui qui prie avec ferveur et confiance est plus fort contre les tentations du mal, et Dieu lui envoie de bons Esprits pour l’assister. C’est un secours qui n’est jamais refusé quand il est demandé avec sincérité.

LA PRATIQUE SPIRITE

  • Toute pratique spirite est gratuite, selon le principe moral de l’Evangile : "Donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement".
  • La pratique spirite est réalisée avec simplicité, sans aucun culte extérieur, selon le principe chrétien que Dieu doit être adoré en esprit et en vérité.
  • Le Spiritisme n’a pas de sacerdoce. Il n’adopte et n’utilise dans ses réunions et dans ses pratiques ni autels, icônes, brancards, bougies, processions, sacrements, concession d’indulgences, parements, boissons alcooliques ou hallucinogènes, encens, fumée, talismans, amulettes, horoscopes, cartomancie, pyramides, cristaux ni tout autre objet, rituels ou forme de culte extérieur.
  • Le Spiritisme n’impose pas ses principes. Il invite les intéressés qui désirent le connaître à soumettre ses enseignements au crible de la raison avant de les accepter.
  • La médiumnité, qui permet la communication entre les Esprits et les hommes, est une faculté que beaucoup de personnes ont dès leur naissance, indépendamment de la religion ou de la doctrine de vie qu’ils adoptent.
  • La pratique médiumnique spirite n’est que celle qui est exercée sur la base des principes de la Doctrine Spirite et selon la morale chrétienne.
  • Le Spiritisme respecte toutes les religions et doctrines, valorise les efforts pour la pratique du bien et travaille pour la fraternité et la paix entre tous les peuples et tous les hommes, indépendamment de leur race, couleur, nationalité, croyance, niveau culturel ou social. Il reconnaît également que "le véritable homme de bien est celui qui pratique la loi de justice, d’amour et de charité dans sa plus grande pureté".

"Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi."

"Il n’y a de foi inébranlable que celle qui peut regarder la raison face à face, à tous les âges de l’humanité."

L’étude des ouvrages d’Allan Kardec est fondamentale pour une bonne compréhension de la Doctrine Spirite.

CAMPAGNE DE DIVULGATION DU SPIRITISME
Conseil Spirite International
www.intercei.com